Introduction par Jean-Marc Sauvé, Vice-président du Conseil d'État